Tout ce que vous devez savoir sur les différents types d’implant dentaires

Tout ce que vous devez savoir sur les différents types d’implant dentaires

Chapitre 2: Différents types d’implants dentaires

« Vous avez atteint la deuxième partie de notre guide sur les implants dentaires. Maintenant, que vous avez une idée générale de ce qu’est un implant dentaire, il est temps de creuser un peu plus. Parlons donc des différents types d’implants dentaires. Que vous soyez familier ou non aux procédures dentaires, les implants dentaires peuvent vous effrayer ou susciter des doutes ainsi que des questions concernant la procédure et vos dents de remplacement. C’est pourquoi nous voulons vous rassurer et vous donner toutes les informations dont vous aurez besoin pour vous permettre de choisir le type d’implant dentaire idéal pour votre cas et votre santé bucco-dentaire, afin d’obtenir enfin des dents saines.

Section Bonus (Implant Dentaire Turquie)

Lorsque l’on parle d’options de restauration dentaire, il existe plusieurs catégories de types d’implants dentaires et différentes macro-catégories. Les implants peuvent être catégorisés selon le nombre de dents manquantes (une ou plusieurs dents), ou selon le type de prothèse dentaire auquel on a recours (Couronne- Bridge – ou dentier). De plus, il existe différents types d’implants dentaires basés sur l’emplacement de l’implant c’est-à-dire de l’endroit où ils sont insérés (dans la mandibule, dans les pommettes ou entre les gencives et la mandibule), ou en fonction du type de procédure, pour n’en citer que quelques-uns : Implants dentaires à charge immédiate, mini-implants, tout sur 4, 3 sur 6, etc.

Vous êtes confus, vous êtes tenté de quitter cette page ? Ne le faites pas ! Nous allons simplifier les choses pour vous et, à la fin de cet article, non seulement vous comprendrez, mais vous serez un pro en matière de types d’implants dentaires. Vous pourrez utiliser ces connaissances pour vous ou pour impressionner vos proches. À vous de choisir !

Méthodes d’implantation

Lorsqu’on parle de types d’implants dentaires, il faut avouer que ce n’est pas simple à comprendre. Ce sont des procédures complexes avec de nombreuses catégories et types. Cependant, nous vous avons promis un guide complet sur les implants dentaires et il est important de comprendre les différents types de cette procédure. C’est pourquoi nous avons essayé non seulement de détailler chaque type d’implant dentaire dans un seul article, mais nous avons également classé tous ces types en sous-catégories afin de les rendre plus accessibles et d’essayer de mettre de l’ordre dans un sujet que les patients ont souvent du mal à cerner.

Commençons donc par répartir les types d’implants dentaires dans les catégories suivantes :

  • Types d’implants dentaires en fonction du nombre de dents manquantes
  • Différents types en fonction de la nature de la prothèse dentaire
  • Types d’implants dentaires en fonction de leur position
  • Types d’implants dentaires selon la procédure
  • Types de matériaux utilisés pour les implants dentaires
  • Types de connecteurs ou de piliers
  • Différentes tailles d’implants dentaires sont disponibles

Commençons par le commencement.

Types d’implants dentaires en fonction du nombre de dents manquantes

Commençons par la plus simple des distinctions. Combien de dents vous manque-t-il ? Une seule ? Plusieurs ? Il s’agit d’une distinction assez simple qui ne nécessite pas d’énormes connaissances médicales ou scientifiques. Cependant, il est important que vous le sachiez comme point de départ pour vous familiariser avec les types d’implants dentaires.

S’il vous manque une dent, vous aurez besoin d’un seul implant dentaire, s’il vous manque plusieurs dents (deux ou plus), vous aurez recours à un implant dentaire multiple. Logique, n’est-ce pas ?

Découvrons plus de détails.

Implants pour une seule dent

« L’implant unitaire est l’option la plus utilisée et la plus recommandée pour les patients ayant une ou quelques dents manquantes. Il remplace une dent manquante à la fois, et non un ensemble, comme par exemple pour les implants dentaires de type «  »all-on-four » ». Cette procédure utilise une couronne dentaire – d’abord temporaire puis permanente. Elle est parfaite pour les personnes qui ne souhaitent pas de bridge ou qui ont des dents non adjacentes manquantes. Elle est également parfaite pour les personnes à qui il ne manque qu’une seule dent.

Implants multiples

Les implants multiples sont l’un des types d’implants dentaires que vous pouvez préférer lorsque vous avez plus d’une dent manquante créant un grand vide. Il s’agit généralement d’une alternative aux prothèses complètes et aux dentiers. Lorsqu’il vous manque plus de deux dents, votre corps commence à envoyer du calcium ailleurs, détériorant ainsi l’os de la mâchoire. Cela peut créer un aspect inesthétique, comme enfoncé. C’est là que les implants multiples entrent en jeu. Ils donnent à votre corps un implant en titane auquel il peut envoyer le calcium et les minéraux, ce qui préserve la santé de votre os et la beauté de votre visage.

C’est également la solution idéale si vous avez des problèmes de prononciation, de mastication et de vie quotidienne.

Différents types en fonction de la prothèse dentaire

Pour bien comprendre les types d’implants dentaires, il faut d’abord clarifier une chose importante. Les implants dentaires ne sont que la partie qui va dans la gencive et l’os, faisant office de racine. L’implant dentaire doit toujours être utilisé avec une prothèse dentaire, la partie externe qui remplace la ou les dents. Partons donc de là, les types d’implants dentaires en fonction du type de prothèse dentaire qui leur est reliée. Il existe trois types de prothèses dentaires reliées à un implant. Il s’agit des :

  • Implants dentaires avec couronnes : Les implants dentaires avec couronnes sont souvent la meilleure option lorsqu’une seule dent manque ou lorsque plusieurs dents manquent mais ne sont pas proches les unes des autres. Une couronne permanente, seule, est la meilleure option lorsqu’il existe une dent, ou une partie de la dent, sur laquelle les coller. Si la dent est absente, l’implant dentaire sert de lien et de connexion entre l’os et la couronne dentaire.
  • Implants dentaires avec bridges: Les implants avec bridges dentaires sont recommandés pour les personnes ayant deux dents voisines manquantes ou plus. Les bridges avec implants dentaires sont une option si plusieurs dents (y compris les racines) manquent les unes à côté des autres. Les implants dentaires s’insèrent des deux côtés, aux extrémités. Le bridge reproduisant les dents manquantes reste fixé à cet implant. Vous êtes candidat si au moins 3 dents sont manquantes.
  • Prothèses dentaires sur implants: les implants dentaires avec prothèses dentaires conviennent aux personnes auxquelles il manque une arcade dentaire entière, voire les deux. Dans ce cas, il ne serait pas judicieux d’utiliser plusieurs bridges ou plusieurs couronnes dentaires les unes à côté des autres. De cette façon, vous aurez une prothèse dentaire fixée en permanence sur les gencives. Vous pouvez aussi avoir des prothèses amovibles grâce à cet implant. Les prothèses sur implants dentaires ne sont possibles que si toutes les dents de l’arcade supérieure et inférieure sont manquantes. Ce type de prothèse minimise la douleur, l’inconfort et le relâchement des prothèses traditionnelles. Vous n’aurez pas besoin de vous servir d’adhésif pour prothèse dentaire.

Comme vous pouvez le constater, le choix entre les trois types d’implants et de prothèses dentaires varie en fonction du cas du patient et de ses besoins spécifiques.

Types d’implants dentaires en fonction de leur position

Une autre façon de classifier les différents types d’implants dentaires est de tenir compte de leur emplacement et, plus précisément, de l’endroit où ils sont placés. Nous entendons par là à quel endroit de la dentition ou de la structure de la mâchoire ils sont insérés ou posés.

Les implants peuvent être insérés à l’intérieur de l’os de la mâchoire, dans la partie située entre la gencive et la mâchoire, ou dans les arcades zygomatiques (dans les joues, en quelque sorte). Ces trois types d’implants dentaires sont les suivants :

  • Implants endostéal ou endo-osseux (dans l’os de la mâchoire)
  • Implants sous-périostés (entre la gencive et l’os de la mâchoire)
  • Implants zygomatiques (arcades zygomatiques)

Implants endostés ou endo-osseux (dans l’os de la mâchoire)

Dans un implant endostéal, également appelé implant endo-osseux, des implants en titane ou en céramique, comme des cylindres, des vis ou des lames, fonctionnent comme une racine dentaire. Ces implants sont implantés chirurgicalement dans l’os de la mâchoire, sous la gencive. Il n’y a pas de connexion directe entre l’implant et la prothèse. Il y a un pilier qui relie les deux parties. Selon l’Académie américaine de parodontologie, ce sont les types d’implants dentaires les plus utilisés et les plus réalisés. Cette procédure se déroule en deux étapes sur une période de deux à trois mois. Elle est possible si l’état de votre os naturel est bon, si vous avez une mâchoire saine et une densité osseuse adéquate. C’est l’une des techniques les moins invasives.

Implants sous-périostés (entre la gencive et l’os de la mâchoire)

Les implants sous-périostés ne sont pas très utilisés actuellement. Mais ils font partie des types d’implants dentaires que vous devez connaître. Ces types d’implants sont placés sous la gencive mais au-dessus ou sur l’os de la mâchoire. Si la densité et la hauteur de l’os sont insuffisantes, cette intervention peut vous convenir. L’implant ressemble à un os de mâchoire mentale et ressemble à un cadre métallique au-dessus de vos gencives.

Ce type d’implant dentaire n’est pas très recommandé. Il nécessite beaucoup de temps et les taux de réussite ne sont pas assez élevés par rapport au temps investi. Un implant endo-osseux avec augmentation osseuse est généralement une meilleure option. Ce type d’implant est utilisé en dernier recours.

Implants zygomatiques (arcades zygomatiques)

Leur nom provient du nom de l’os qui reçoit l’implant, l’os zygomatique. Les implants zygomatiques sont les moins courants. Cela s’explique par le fait qu’il s’agisse d’une procédure extrêmement difficile. Elle est destinée aux patients qui n’ont pas assez d’os maxillaire pour un implant endostéal et qui ne souhaitent pas de greffe osseuse.

L’implant est placé dans les joues et nécessite une opération très invasive et particulièrement coûteuse. Pour être plus précis, les implants zygomatiques se fixent dans l’os zygomatique, autrement dit la « pommette ». L’os zygomatique, ou pommettes, est beaucoup plus dense et est en mesure de fournir un point d’ancrage solide à votre implant. Ils requièrent également des implants beaucoup plus longs que les implants au niveau de l’os de la mâchoire.

Les implants zygomatiques sont placés à un angle de l’os zygomatique. La densité de l’os et l’angle de l’implant permettent au dentiste de fixer immédiatement la prothèse dentaire. Cela signifie que vous n’attendrez pas l’implantation des dents.

Types d’implants dentaires selon la procédure

Une autre façon de classer les différents types d’implants dentaires est de les répartir par type de procédure, c’est-à-dire par leur mode de pose. Il n’existe pas un seul type d’application des implants dentaires, mais plusieurs. En effet, les besoins, les situations et les objectifs varient d’un patient à l’autre. Il est important qu’un implant dentaire s’adapte parfaitement au cas et à la situation du patient.

Les principaux types de procédures qui définissent les types d’implants dentaires sont les suivants :

  • Implants dentaires de charge immédiate (dents en un jour)
  • Implants dentaires en deux étapes et en une étape
  • Mini implants
  • Implants All-on-4
  • Implants 3-on-6

Implants dentaires de charge immédiate (implants du jour même ou dents en un jour)

Les implants dentaires de charge immédiate, également connus sous le nom de « dents en un jour » ou « implants dentaires le jour même », sont un type d’implant qui ne nécessite qu’une journée pour être posé. Avec les dents en un jour, vous pouvez obtenir vos prothèses après 48 heures de pose des implants. Cette technique est surtout utilisée pour une seule dent. Parfois, une dent temporaire est fixée après 48 heures, d’autres fois une dent permanente. Cela signifie que vous n’avez pas besoin d’avoir des mois de cicatrisation avant une nouvelle procédure.

Implants dentaires en deux étapes et en une étape

Ce type d’implant dentaire fait uniquement référence à la manière dont les deux implants sont fabriqués. L’implant dentaire à une étape ne nécessite pas que la gencive située au-dessus de l’implant soit fermée puis ouverte. Il maintient l’implant découvert et exposé, ne nécessitant pas les deux étapes d’ouverture et de fermeture.

Mini implants

Les mini-implants sont utilisés pour les espaces petits et étroits et ont recours à des méthodes invasives. En général, ils permettent de stabiliser une prothèse dentaire inférieure en évitant qu’elle ne se déplace ou ne flotte. Ils ont un diamètre inférieur à 3 mm – bien plus petit qu’un implant normal – et utilisent une vis monobloc dont l’extrémité a la forme d’une boule. Cette partie servira de support à la prothèse de remplacement.

Implants All-on-4

Les implants All-on-4, sont parfaits pour les personnes qui ont perdu un grand nombre de dents, généralement de 4 à 7, etc. Ce type d’implant ne nécessite pas de greffe osseuse et permet d’utiliser des dents temporaires le jour même ou peu après. L’All-on-Four vous permet d’obtenir la stabilité d’un implant dentaire avec l’esthétique d’un bridge. Ce type d’implant dentaire ne fixe pas le bridge sur les dents environnantes mais l’ancre dans l’os, ce qui le rend beaucoup plus stable et durable.

Implants 3-on-6

Les implants appelés 3 on 6 dental sont constitués de trois bridges dentaires individuels fixés à six implants dentaires (imaginez six vis pour avoir une meilleure idée et un bridge dentaire fixé à deux vis, une à gauche et une à droite). Ce système est similaire à celui des bridges dentaires normaux, mais n’est pas fixé aux dents – qui manquent – mais à un implant.

Ce type d’implant dentaire est parfait pour une reconstruction complète de la bouche car il permet de répartir uniformément la force d’occlusion et de redonner à vos dents leur fonction naturelle. Par exemple, vous ne voulez pas de prothèse dentaire mais il vous manque une arcade dentaire entière. C’est la meilleure alternative aux dentiers. Les différents types de matériaux utilisés pour les implants dentaires

Les différents types de matériaux utilisés pour les implants dentaires

Lorsqu’il s’agit d’implants dentaires, deux types de matériaux sont généralement utilisés pour les parties destinées à être introduites dans l’os : Le titane et la zircone.

  • Les implants en titane : Le titane a été le premier matériau jugé adapté aux greffes osseuses, notamment de la hanche ou du genou. Il a la capacité de fusionner parfaitement avec les os et de créer le processus de calcification, la fusion de l’os et de l’implant. Le titane a passé l’épreuve du temps en tant qu’option durable, réussie et parfaite pour les implants dentaires également. Il est solide et robuste, tout en étant léger. Cependant, certaines personnes ne peuvent pas utiliser d’implants en titane en raison d’allergies ou de problèmes du système immunitaire.
  • Implants en zircone: Le nom de zircone peut ressembler à celui d’un métal, mais il s’agit en fait d’un cristal. Il ne contient pas de métal et est relativement nouveau dans le monde des implants dentaires. Les implants en zircone sont fabriqués en une seule pièce – et non en trois comme le titane. Cela réduit la durée de la procédure. De plus, le zircone ne contient pas de métal, ce qui le rend approprié pour les patients allergiques aux métaux. Par contre, on ne sait pas grand-chose de la durabilité des implants en zircone. Cette procédure est également plus coûteuse que celle au titane.

Quels sont les types de connecteurs ou de piliers ?

Lorsqu’il s’agit de votre implant dentaire, il est important que le dentiste prenne en compte votre cas à part. Cela signifie qu’il doit également envisager différents types de piliers – également appelés connecteurs – pour mieux répondre à vos besoins. Il existe actuellement trois types de piliers ou connecteurs. Les types de connecteurs que vous devez connaître sont les suivants :

  • Internal Hex Connector :il s’agit de l’abréviation de « connecteurs hexagonaux internes » pour indiquer la forme de l’ouverture dans l’implant. Le connecteur se vissera à l’intérieur de l’implant créant une sorte d’effet de vis dans une vis. L’ouverture en haut sera hexagonale, donc avec six côtés.
  • Connecteur hexagonal externe : il s’agit de « connecteurs hexagonaux externes » en raison de la forme hexagonale du connecteur. Le connecteur ne se visse pas mais se pose sur le dessus de l’implant.
  • Connecteur octogonal interne :Les piliers octogonaux internes fonctionnent exactement comme les piliers hexagonaux internes. Le pilier se visse donc à l’intérieur de l’implant. La seule différence, dans ce cas, est que l’ouverture aura huit côtés, c’est pourquoi il prend le nom d’octogone, de la forme octogonale.

Quelles sont les tailles d’implants dentaires disponibles ?

Vous pouvez également adapter vos implants dentaires à vos besoins en optant pour la bonne taille d’implants. Il en existe trois :

  • Plate-forme standard : Les implants de taille standard ont un diamètre compris entre 3,4 mm et 4,2 mm. Ils sont généralement placés dans la partie avant de la bouche. Ils sont considérés comme des implants de taille moyenne.
  • Plate-forme large: Ces types d’implants sont utilisés lorsque les dents sont plus grandes, donc à l’arrière de la bouche. Leur diamètre varie de 4,5 mm à 6 mm en moyenne.
  • Mini ou corps étroit : Ce type est parfait pour les patients ayant un petit espace entre les racines des dents. Ils ne sont pas candidats à la norme des plateformes larges. Ce type est également utilisé pour les implants temporaires.

https://drhassandental.ca/blog/types-dental-implants-endosteal-transosteal-subperiosteal/

Tettamanti L, Andrisani C, Bassi MA, Vinci R, Silvestre-Rangil J, Tagliabue A. Immediate loading implants: review of the critical aspects. Oral Implantol (Rome). 2017;10(2):129-139. Published 2017 Sep 27. doi:10.11138/orl/2017.10.2.129

Aparicio C, Manresa C, Francisco K, et al. Zygomatic implants: indications, techniques and outcomes, and the zygomatic success code. Periodontol 2000. 2014;66(1):41-58. doi:10.1111/prd.12038

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.