Implant dentaire : Tout ce que vous devez savoir !

Chapitre 1: Implant Dentaire

Bienvenu dans notre guide complet sur les couronnes dentaires. Si vous êtes intéressés par la pose d’un implant dentaire, vous êtes au bon endroit. Nous avons créé pour vous 6 différents chapitres afin de vous informer sur tout ce que vous devez savoir à propos d’un implant dentaire. . Notre dentiste, le Dr Cevahir Taşkın, a conçu ce petit guide chapitre par chapitre pour vous. . L’objectif de ce guide est de vous expliquer tous les détails de la procédure. Ceci vous permettra de prendre une décision en connaissance de cause et de comprendre le processus, les différents types d’implants dentaires, et tous les autres détails. Ne vous inquiétez pas, nous avons simplifié les choses afin que tout le monde puisse comprendre, même les personnes qui ne sont pas issues du secteur médical.

Un implant dentaire (souvent appelé implant fixe ou implant endo-osseux) est un implant chirurgical reliant l’os de la mâchoire ou l’os du crane à une prothèse dentaire, généralement une couronne dentaire, un bridge, un dentier ou une prothèse faciale. Un implant dentaire remplacera la racine d’une dent afin d’ancrer votre prothèse, comme une couronne par exemple, à votre os dans le cas d’une dent manquante. La procédure d’implant dentaire requière différentes étapes et différentes procédures avant de parvenir au résultat final mais offre un support stable et durable à votre prothèse.

Qu’est-ce qu’un implant dentaire ?

Les implants dentaires font partie du domaine de la dentisterie restauratrice et implantaire. Ils sont considérés comme l’une des meilleures procédures en termes de durabilité et d’efficacité. Un implant dentaire est une tige métallique qui remplace la racine de votre dent manquante. Il est considéré comme l’option parfaite pour les personnes qui recherche des dents artificielles capables de fonctionner exactement comme des dents naturelles. Un implant dentaire aide à résoudre les problèmes de perte de dents, mais aussi les problèmes d’adaptation que certaines autres prothèses peuvent créer. Par ailleurs, il améliore incroyablement l’aspect esthétique de vos dents ainsi que votre qualité de vie. On note également une nette amélioration au niveau de la mastication, de la parole et de la santé en général. Vous obtiendrez un ajustement parfait et un soutien solide et durable. Un implant dentaire est composé de trois éléments: Un implant, un pilier et une prothèse dentaire. Chacun de ces éléments à un rôle précis dans l’ensemble du processus.

L’implant dentaire simplifié : Imaginez que votre implant dentaire soit une vis cela peut vous sembler choquant et effrayant mais c’est le meilleur exemple que nous puissions donner. Le rôle de l’implant est de fixer la couronne ou le bridge à votre os, afin qu’il soit stable et parfaitement durable.

Quels sont les avantages d’un implant dentaire ?

La pose d’implants dentaires est devenue une opération de routine, souvent recommandés aux patients à qui il manque une ou plusieurs dents. Il s’agit d’une solution sure, permanente et durable pour vos soins dentaires. La santé bucco-dentaire est importante et si vous envisagez de vous faire poser un implant dentaire, vous vous demandez certainement quels sont les avantages d’un implant dentaire. Les voici :

  • Résoudre un problème de dent manquante
  • Améliore la mastication des aliments
  • Restaure la santé de l’os et des gencives entourant la dent manquante
  • Améliore la qualité de vie globale
  • Contribue à améliorer l’aspect esthétique de votre sourire
  • Solution sur le long terme
  • Permanente
  • Aide à empêcher la mâchoire de rétrécir en raison de la perte osseuse
  • Aide à préserver les dents voisines
  • Biocompatible
  • Reproduit parfaitement vos dents naturelles
  • Ne nécessite pas de soins dentaires importants.

Quels sont les inconvénients d’un implant dentaire ?

Il n’existe pas beaucoup d’inconvénients aux implants dentaires. Cependant, il est important pour le patient de bien saisir chaque étape de la procédure. Les bons et les mauvais côtés. Alors, quels sont les inconvénients ? Les voici :

  • Il faut compter plus d’un rendez-vous avant de recevoir vos implants et cela peut parfois prendre des mois avant que l’implant ne soit terminé. (Consultez le chapitre 3 pour en savoir plus sur la procédure)
  • Vous pouvez avoir besoin d’une augmentation osseuse (greffe) si le volume et la densité de votre os sont insuffisants. Vous n’y pouvez rien et cela dépend de votre corps. L’augmentation osseuse est de moins en moins douloureuse et invasive, mais il s’agit toujours d’une intervention chirurgicale nécessitant un temps de guérison.
  • Les implants dentaires sont une procédure de chirurgie orale et, même s’ils sont totalement sûrs, ils comportent certains risques et effets secondaires. Si ce sujet vous intéresse, consultez le chapitre 4.

Qui peut recevoir un implant dentaire ?

Si vous lisez cet article, vous envisagez probablement d’avoir recours à une pose d’implant dentaire. Etes-vous un candidat idéal pour cette procédure ? Parlons-en ! Vous n’avez pas besoin de remplir un million de conditions pour avoir des implants. Cependant, comment savoir si vous êtes apte à en recevoir ?

Vous pouvez avoir recours à un implant dentaire si :

  • Vous avez au moins une dent manquante.
  • Votre mâchoire a atteint une croissance complète
  • Vous ne fumez pas (ou comptez arrêter de fumer pendant les quelques jours le temps d’achever le processus)
  • Vous ne voulez – ou ne pouvez pas – porter des prothèses dentaires amovibles.
  • Vous ne voulez – ou ne pouvez pas – porter des prothèses dentaires amovibles.
  • Vous avez un os suffisamment solide pour que la procédure d’implantation soit sûre
  • Vous êtes prêt à recevoir une greffe osseuse si vous n’en avez pas assez naturellement.
  • Vous êtes prêt à subir un processus long (plusieurs mois).
  • Vous voulez améliorer votre mastication
  • Vous n’avez pas de problèmes de santé affectant la cicatrisation osseuse
  • Vous voulez améliorer votre qualité de vie
  • Vous voulez améliorer votre apparence physique

    Nous avons parlé du candidat idéal pour les implants dentaires. Mais qui ne peut pas en recevoir ? Et bien, vous ne pouvez pas recevoir d’implant dentaire si :
  • Vous souffrez de diabète non contrôlé et non traité
  • Vous souffrez de troubles de la coagulation du sang
  • Vous soufrez d’un cancer ou d’une leucémie
  • Vous avez un système immunitaire faible ou des problèmes liés à votre système immunitaire.
  • Vous prenez de la drogue et souffrez de toxicomanie.

Si vous faites face à l’un de ces problèmes et que vous n’êtes pas sûr de pouvoir bénéficier d’implants, contactez-nous. Nous saurons vous dire si vous êtes éligible ou vous proposer une solution différente pour répondre à vos besoins.

Peut-on recevoir un implant dentaire en étant enceinte ?

Oui, et Non. Une femme enceinte peut recevoir un implant dentaire après la fin de son premier trimestre. Cependant, il est conseillé d’attendre la fin de la grossesse afin d’avoir recours à cette procédure. La plupart des dentistes et des chirurgiens buccaux suggèrent d’attendre l’accouchement. Il est important de comprendre que chaque cas est différent, nous vous conseillons de prendre contact avec votre dentiste afin de demander un avis.

Une personne âgée peut-elle recevoir un implant dentaire ?

Absolument. Pour répondre à cette question, nous pouvons vous fournir quelques données. Selon une étude réalisé sur 1256 patients avec une moyenne d’âge de 62 ans; la durabilité des implants est de 92.9%. Cela veut dire qu’un patient plus âgé peut recevoir un implant dentaire s’il présente les mêmes caractéristiques de santé et de structure osseuse que les autres patients. L’implant dentaire est considéré comme une très bonne option pour les personnes âgées qui sont d’avantage sujettes à la perte de dents.

Implant dentaire à un jeune âge

Nous estimons que de telles questions méritent une explication plus approfondie. Pour les implants dentaires, il est important que l’os ait atteint sa pleine croissance. Cela signifie que, théoriquement, vous ne devriez pas recevoir d’implant avant l’âge de 16-18 ans. En effet, il est difficile de calculer comment l’os – et la mâchoire – vont se développer. C’est parce que leur croissance n’est pas uniforme. Elle est multidirectionnelle, dans le sens sagittal, transversal, vertical. De plus, il passe de périodes de croissance rapide à des périodes de croissance lente ou nulle. La planification d’un implant nécessite une approche multidisciplinaire dans le plan de traitement, ce qui la rend extrêmement difficile. Il faut calculer la croissance de la mâchoire et cela nécessite des radiographies prises à plusieurs mois d’intervalle – 6 mois d’intervalle – afin de pouvoir établir un plan de croissance. Toutefois, ce plan reste imprécis. Le processus de planification peut être entamé environ un an avant la procédure implantaire prévue.

Nous vous suggérons d’envisager d’autres alternatives aux implants en fonction de la santé dentaire de votre enfant ou d’attendre quelques années de plus s’il est sur le point d’avoir 16-18 ans.

Peut-on recevoir un implant dentaire des années après une extraction ?

Oui. Le nombre de mois ou d’années écoulés après l’extraction de votre dent n’a pas d’importance. Un mois ou dix ans, peu importe. Vous pouvez toujours vous faire poser des implants dentaires. Tant que vous remplissez les critères pour bénéficier d’une chirurgie d’implantation dentaire, le temps n’a pas d’importance.

En théorie, il n’y a pas de limite définie au nombre d’implants dentaires que vous pouvez avoir dans votre bouche. Vous pouvez même recevoir plusieurs implants au cours d’une seule visite chez le dentiste. Mais vous devrez peut-être attendre entre les procédures d’implantation dentaire afin de laisser suffisamment de temps à votre cicatrisation. La douleur et l’inconfort post-chirurgicaux peuvent être plus importants lorsque vous recevez simultanément plusieurs implants.

Combien d’implants dentaires peut-on recevoir ?

Le nombre d’implants dentaires que vous pouvez ou devez avoir dépendra de vous. Pendant que votre dentiste effectue les évaluations médicales pré-chirurgicales, il réalisera plusieurs scanners. Au cours des évaluations préopératoires, déterminera également la densité et la solidité de votre os. La présence ou non d’un os adéquat afin de supporte les implants est le facteur le plus important qui détermine combien d’implant dentaire vous pouvez recevoir. Si la structure osseuse de votre mâchoire est saine et peut supporter les implants, vous ne devriez pas avoir de problèmes afin d’obtenir le nombre d’implants que vous souhaitez. . Si dans le cas contraire l’os de votre mâchoire n’est pas suffisamment solide pour supporter des implants, votre dentiste peut vous recommander d’avoir recours à une greffe osseuse. Cela aidera à améliorer la solidité et la densité de votre os avant de pouvoir entamer la procédure.

Vous vous demandez surement combien d’implants vous devez recevoir afin de retrouver la fonctionnalité des dents que vous avez perdues. Si vous n’avez qu’une seule dent manquante, vous pouvez poser un seul implant pour la remplacer. Si vous avez deux dents adjacentes manquantes, un implant dentaire peut être posé pour couvrir les deux. Votre dentiste peut placer une restauration à deux éléments sur l’implant. Si vous avez plusieurs dents manquantes, vous pouvez utiliser la méthode mentionnée ci-dessus pour couvrir plus d’une dent avec un seul implant.

Chaque cas est différent, nous vous conseillons donc d’en parler à votre dentiste, il saura déterminer le nombre d’implants dont vous aurez besoin.

Parties constitutives des implants dentaires: les trois composants

La pose d’implant dentaire est la seule procédure en dentisterie capable de remplacer une racine dentaire. Pour comprendre comment cela fonctionne, il est important de comprendre de quoi est composé un implant dentaire. L’implant est composé de trois parties: L’implant, le collet, et la prothèse dentaire. L’implant – similaire à une vis – est la partie qui agit comme une racine dentaire. La prothèse dentaire quant à elle fait office de dent et le Collet sert à connecter les deux parties.

L’implant

La fixation ou l’implant est la partie de l’implant dentaire semblable à une vis cylindrique implantée dans l’os de la mâchoire ou du crâne. Cette partie agit comme une racine dentaire artificielle à l’intérieur de l’os. Elle est conçue pour recréer parfaitement une racine, c’est pourquoi elle est effilée à la base. La fixation est disponible dans des tailles différentes, s’adaptant parfaitement à la partie de la mâchoire. Si par exemple, il manque une molaire, vous aurez besoin d’une fixation plus grande. Parfois, des piliers plus longs sont nécessaires lorsque la masse osseuse n’est pas suffisante pour une fixation normale.

Il est important de garde l’esprit la biocompatibilité. Pensez-y, la fixation, est un corps étranger qui vient s’insérer à l’intérieur de votre os. Cette partie de l’implant est donc faite en titane, souvent revêtu d’hydroxyapatite. Il s’agit d’un matériau biocompatible tout en étant extrêmement durable.

Le pilier

Le pilier est la partie reliant la fixation/Implant à la prothèse dentaire. Une partie du pilier se vis à la fixation. Imaginez une vis dans le pilier. L’autre partie de ce dernier adhère à la prothèse dentaire, qui peut être une couronne, un bridge, etc.

Le type de pilier utilisé pour les implants dentaires est différent selon le type de prothèse dentaire. Par exemple: il peut être muni d’attaches pour être fixé à une prothèse dentaire ou simplement être en forme de vis pour une couronne.

Imaginez le pilier comme le point de connexion de l’implant dentaire, entre la partie interne et externe de l’implant.

La prothèse dentaire

Si la pièce fixe est la partie “intérieure” et le pilier la partie “de connexion” d’un implant dentaire, la prothèse dentaire est la partie visible. Il s’agit généralement d’une couronne, un dentier ou un bridge. Les couronnes sont privilégiées lorsqu’il ne manque qu’une seule dent. Le bridge est destiné à une, deux ou plusieurs dents adjacentes manquantes. Un dentier est conseillé lorsque vous avez besoin d’une arcade entière. En général, les couronnes et les bridges sont cimentés. Alors qu’un dentier est encliqueté. Le type de prothèse que vous choisissez déterminera le nombre de fixations d’implants nécessaires. Les couronnes en nécessitent généralement une, les bridges deux et plus, tandis que les dentiers en nécessitent de quatre à six.

De quoi est fait un implant dentaire ?

Un implant dentaire est composé de différents matériaux, car différentes composantes sont impliquées. Alors que la fixation – la partie qui va dans l’os – et le pilier – la partie de connexion – sont principalement en titane. La prothèse dentaire peut être constituée de différents matériaux, généralement en zircone, en porcelaine, en porcelaine fusionnée au métal, etc. Le matériau utilisé pour la prothèse varie en fonction du type et des préférences du patient.

À quoi ressemble un implant dentaire ?

La seule partie visible d’un implant dentaire est la partie de la prothèse dentaire. Elle ressemblera exactement à une dent naturelle. La forme et la taille seront conçues sur mesure pour vous, en tenant compte des dents environnantes et de l’espace disponible.

Quelle sensation procure un implant dentaire ?

Questions importantes. Quelle sensation cela procure-t-il ? Un implant remplaçant une dent offre exactement la même sensation qu’une vraie dent. Vous ne sentirez pas l’implant dans votre gencive et votre os. Votre prothèse sera également perçue comme si elle faisait naturellement partie de votre bouche. Cependant, pendant la procédure et le processus de cicatrisation, vous pouvez ressentir une certaine gêne. Ne vous inquiétez pas, c’est normal et il ne s’agit que d’une gêne temporaire.

Histoire de l’implant dentaire

Vous pensez peut-être que les implants dentaires sont une nouvelle découverte et une nouvelle technologie. Pourtant, ce n’est pas le cas. Nous avons pensé qu’il serait à la fois instructif et intéressant d’ajouter une section sur l’histoire des implants dentaires. Nous commencerons par 2500 avant J.-C. – oui, vous avez bien lu ! – et nous irons jusqu’aux jours modernes.

Amusez-vous bien en apprenant de nouvelles choses !

Les implants dentaires entre 2 500 et 800 avant J.-C.

Les Égyptiens de l’Antiquité, en 2500 avant J.-C., parlaient dans leurs manuscrits et leurs textes de maux de dents et de l’utilisation de fils d’or ligaturés pour stabiliser les dents. Les Étrusques, vers 500 avant J.-C., utilisaient des anneaux soudés à l’or pour rétablir la santé buccale et utilisaient des os de bœuf comme prothèses dentaires. Vers 600 avant J.-C., les Mayas ont eu les premières preuves d’implants dentaires. Ils utilisaient des coquillages pour remplacer les dents mandibulaires. Lorsque des radiographies étaient prises pendant les années 70 des Mayas, on pouvait voir la formation d’os autour des implants faits de coquillages et d’os. Plus tard, des implants en pierre ont été utilisés par la population hondurienne vers l’an 800.

En 1931, le Dr Wilson Popenoe et sa femme, Dorothy Popenoe, ont trouvé au Honduras un crâne appartenant à une jeune femme. Le crâne présentait trois dents manquantes sur l’arcade inférieure, remplacées par des coquilles imitant la forme d’une dent. Il y avait une croissance osseuse et du tartre, ce qui mettait en évidence la fonctionnalité de ces implants.

Les implants dentaires du 18e au 20e siècle

Au XVIIIe siècle, le principal problème des implants était leur biocompatibilité. La plupart des implants étaient rejetés par le corps. Même le mélange d’or et d’alliage n’a pas réussi. Même un implant en porcelaine et en platine n’a pas fonctionné. S’il n’y a pas d’ostéo-intégration – la “fusion” de l’implant et de l’os – l’implant ne peut pas réussir. Cela nécessite l’acceptation par le corps de la partie implantée.

Dans les années 1900, les médecins ont essayé à nouveau avec des matériaux différents. Le Dr E.J. Greenfield a essayé l’or 24 carats. Puis, deux frères, les docteurs Alvin et Moses Strock, ont essayé le Vitallium après que celui-ci ait été utilisé pour les implants de la hanche. Ces implants étaient plus durables, et ils sont considérés comme le premier implant dentaire réellement réussi de l’histoire.

Les implants modernes

En 1952, le Dr Per-Ingvar Brånemar, chirurgien orthopédique et professeur de recherche, a implanté un titane dans le fémur d’un lapin. Plus tard, en essayant de le retirer, il s’est aperçu que c’était impossible, car il était fusionné avec l’os. Il a alors découvert à quel point le titane était biocompatible avec les os. Il a alors imaginé comment le titane pourrait être utilisé dans les implants et dans les implants dentaires. Ainsi, en 1965, il a réussi à utiliser le titane pour remplacer une dent manquante, découvrant ainsi les implants en titane modernes. Depuis lors, les implants en titane sont utilisés en dentisterie.

 

 

 

 

Compton SM, Clark D, Chan S, Kuc I, Wubie BA, Levin L. Dental Implants in the Elderly Population: A Long-Term Follow-up. Int J Oral Maxillofac Implants. 2017;32(1):164-170. doi:10.11607/jomi.5305

https://newteethchicagodentalimplants.com/the-3-parts-of-dental-implants-and-what-they-do/

Dental Implant Procedures

Agarwal N, Kumar D, Anand A, Bahetwar SK. Dental implants in children: A multidisciplinary perspective for long-term success. Natl J Maxillofac Surg. 2016;7(2):122-126. doi:10.4103/0975-5950.201362

https://hiossen.com/news/the-history-of-dental-implants/

Abraham CM. A brief historical perspective on dental implants, their surface coatings and treatments. Open Dent J. 2014;8:50-55. Published 2014 May 16. doi:10.2174/1874210601408010050

https://www.fda.gov/medical-devices/dental-devices/dental-implants-what-you-should-know

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

× How can I help you?